Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2007 2 22 /05 /mai /2007 21:50
Sujet 2 : Des débuts de la génétique aux enjeux actuels des biotechnologies
( résumé des notions importantes)
 
Document 1 : Dans les conditions naturelles, il n’y a pas reproduction croisée, mais auto-pollinisation. Dans ce cas, les génotypes des gamètes mâle et femelle son identiques.
 
Document 2 : Les deux caractères « couleurs des fleurs » et « nombre de floraisons » sont monogéniques donc déterminés par un seul gène.
 
Soit nR l’allèle codant pour le caractère non remontant et R l’allèle codant pour le caractère remontant.
Soit r le caractère codant pour le caractère rouge et bl le caractère codant pour la couleur blanche.
Après auto-pollinisation d’un plant P1, les plants sont tous de phénotypes non remontants à fleurs rouges [nR , r] donc, génotypes (nR/nR , r/r).
Après auto-pollinisation d’un plant P2, les plants sont tous de phénotypes remontants à fleurs blanches [R , bl] donc, génotypes (R/R , bl/bl).
 
Document 3 : pollinisation croisée P1 X P2
 
F1 de génotype (R/nR , r/bl)
 
Tous les rosiers sont non remontants donc nR dominant
Pour le caractère couleur des fleurs, les hétérozygotes sont roses.
 
Pollinisation croisée entre F1 et P2 :
 
P2 / F1
R , r
R , bl
nR , r
nR , bl
R , bl
R , rose
R , bl
nR , rose
nR , bl
 
On obtient donc 25 % de fleurs « remontant de couleurs rose »
 
Dans les conditions naturelles :
 
(R/R ; bl/r) X (R/R ; bl/r)
 
résultats : on obtient 50 % des fleurs recherchées, 25 % de rosiers remontant à fleurs blanches, 25 % de rosiers remontant à fleurs rouges.
 
L’horticulteur pourra donc obtenir ce phénotype au cours des générations successives dans les conditions naturelles mais que pour 50 % des rosiers.
 
Sujet 3 : Du passé géologique, à l'évolution future de la planète
 
La Tasmanie a été colonisée par l’Homme depuis l’Australie, il y a 22750 ans. Depuis 8000 ans, on a observé les traces d’une évolution différente des techniques et de l’art entre tasmaniens et australiens. On montrera que deux aspects de la préhistoire sont liés à des variations environnementales.
 
Document 1 :
 
Le diagramme pollinique indique qu’il y a plus de 30000 ans, les espèces arbustives sont plus représentées (60% environ) que les espèces herbacées (40%). A cette époque, il régnait un climat assez chaud et humide. De -30000ans à moins de 13000 ans, l’abondance des espèces herbacées (plus de 80% de la flore), par rapport aux espèces arbustives (20%), traduit l’existence d’un climat plus froid et sec.
Il y a moins de 13000 ans, l’augmentation de la proportion d’espèces arbustives indique un réchauffement climatique.
Enfin, il y a moins de 4300 ans, les espèces herbacées deviennent plus nombreuses, ce qui marque le retour d’une période froide.
La colonisation de la Tasmanie, il y a 22750 ans, s’est effectuée au cours d’une période froide, tandis que la divergence des activités des tasmaniens et des australiens observée il y a 8000 ans coïncide avec un réchauffement.
 
Document 2 :
 
La ligne bathymétrique correspondant à -100 m de profondeur contourne l’Australie en englobant la Tasmanie. Une mer peu profonde sépare la Tasmanie et l’Australie et il suffirait que le niveau de la mer s’abaisse d’environ 100 m pour que la liaison entre les deux zones continentales soit émergée.
Des sites préhistoriques émergés sont concentrés dans le sud de l’Australie et en Tasmanie. Deux sites sont situés au niveau du littoral, partiellement immergés, et d’autres, datés de plus de 10000 ans sont des grottes aujourd’hui immergées.
A l’époque où ces sites étaient occupés, ils étaient à l’air libre, le niveau de la mer était donc plus bas. Il y a 10000 ans, la Tasmanie était reliée à l’Australie, puis le niveau marin a augmenté jusqu’à nos jours.
 
Document 3 :
 
On constate une diminution de la surface de glaciers de 18000 ans à 8000 ans.
L’existence d’un climat froid il y a 18000 ans est confirmée et le stockage de l’eau sous forme de glace continentale explique un niveau marin plus bas qu’actuellement.
Il y a 8000 ans, le réchauffement climatique a entraîné la fonte des glaciers responsable d’une augmentation du niveau marin.
 
Conclusion : Vers -20000 ans, un climat froid est à l’origine du développement des glaces continentales et d’une régression.
La Tasmanie reliée alors à l’Australie peut être colonisée par les aborigènes. Vers -8000 ans, le climat se réchauffe, la fonte des glaciers entraîne une transgression qui isole la Tasmanie du reste du continent. L’art et les techniques des deux populations, australienne et tasmanienne, ainsi séparées vont évoluer indépendamment l’une de l’autre.
 


<a href="http://technorati.com/claim/ju8rim7czw" rel="me">Technorati Profile</a>

Partager cet article

Repost 0
Published by M. PETER
commenter cet article

commentaires

Vanessa 20/09/2012 21:32


Les devoirs à la maison sont un des piliers de l’assimilation des cours. Beaucoup d’élèves n’y voient pourtant pas une sinécure.
Notre approche de soutien scolaire en ligne va changer leur vision.
De la sixième à la terminale, les élèves peuvent accéder à un accompagnement
scolaire qui leur apporte le goût des exercices.
Préparées par des enseignants sérieux et chevronnés, les corrections de devoirs vont les aider à acquérir plus d’assurance dans la méthodologie.
Le soutien scolaire en ligne n’est pas juste l’outil des jours moins. Il affûte les
sens de ceux qui ont déjà tout compris.