Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2008 4 31 /01 /janvier /2008 22:00

L’activité humaine a tellement modifié la topographie de la Terre et son climat que des géologues ont officiellement proposé la désignation d’une nouvelle époque géologique : l’Anthropocène, qui symboliserait l’empreinte humaine sur l’histoire géologique de la planète.

Depuis sa création, il y a 4,5 milliards d’années, la Terre a été soumise aux mêmes forces : le soleil, les vents, les séismes et les vagues ont peu à peu modelé sa face. Mais la Vie a eu une action beaucoup plus variée, l’apparition des organismes producteurs d’oxygène, la réussite des plantes et bien d’autres évènements ont façonné la planète de façon spectaculaire. L’Homme, à son tour, est en train de graver sa marque. Dans les 200 dernières années, depuis que la population a atteint le milliard d’individus, l’utilisation des combustibles fossiles, le développement des mégalopoles et bien d’autres activités ont commencé à laisser des traces indélébiles de notre présence.

 

L'homme est en train de modifier profondément le visage de la planète



Des géologues de l'Université de Leicester et de la Commission de stratigraphie de la Société géologique de Londres, ont présenté leurs travaux de recherche dans la revue GSA Today. Dans celle-ci, ils ont identifié l'impact de l'homme par le biais de phénomènes tels que la transformation des modes d’érosion et des dépôts sédimentaires dans le monde, les perturbations du cycle du carbone et du climat, l’acidification des océans ou  encore des changements importants chez les plantes et les animaux (création de races, d’espèces, diminution de la biodiversité…).

Au vu de tous ces changements, les scientifiques ont repris une proposition faite par le lauréat du prix Nobel de chimie Paul Crutzen, en 2002. Il a suggéré que la Terre a quitté l'Holocène, période actuelle ayant débuté il y a 10 000 ans (cf. lien ci-contre pour l’échelle des Temps), et démarré l’Anthropocène marqué par les effets de l'augmentation des populations humaines et le développement économique. Ils vont officiellement proposer cette nouvelle dénomination lors de la réunion de la Commission Internationale de Stratigraphie qui doit se réunir cette année.

Joël IGNASSE
Sciences et Avenir.com

Partager cet article

Repost 0

commentaires