Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2011 7 30 /10 /octobre /2011 13:00
Voici un exemple d'article publié suite à l'observation par un pêcheur japonais d'un Requin Lézard femelle, probablement remonté à la surface car désorienté et malade...

Le terme de fossile vivant est contradictoire car, comme vu en classe, seul 5 % du génome détermine la morphologie d'un vertébré. Bien qu'extérieurement cet individu soit tout à fait semblable à une espèce fossile, il peut présenter de grandes différences au niveau moléculaire... 

"Une femelle de l'espèce Chlamydoselachus anguineus, ou requin-lézard a émergé au sud de Tokyo. Ce "fossile vivant" vit habituellement à plus de 600 mètres de profondeur."

 

"Un pêcheur japonais a eu la frayeur de sa vie en septembre 2006 en voyant émerger une gueule préhistorique aux dents acérées.
Il a aussitôt prévenu l'équipe du Parc Marin d'Awashima, au sud de Tokyo. 
Une fois sur place, les spécialistes ont eu la surprise d'identifier une représentante de l'espèce Chlamydoselachus anguineus, ou, en français, requin-lézard, un monstre à mi-chemin entre le grand-blanc et la murène. Cette espèce fossile, qui n'a pas changé depuis des millions d'années, vit habituellement à plus de 600 mètres de profondeur. Si certains spécimens ont été attrapés à la palangre, les requin-lézards vivant sont rares. Et en filmer un est une occasion unique que les Japonais n'ont pas manqué. Mais cette femelle de 1.6 mètres, probablement malade, est morte peu de temps après."


 

Partager cet article

Repost 0
Published by M. PETER - dans à propos...
commenter cet article

commentaires