Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2009 1 24 /08 /août /2009 11:20

A la recherche d'un ancien océan

 


Les élèves de première S de Sainte-Philomène ont fait un stage de géologie très instructif du côté de Briançon. (Document remis)

Monsieur Peter, mademoiselle Batt et madame Notheis ont récemment emmené les élèves de première S à Briançon, dans les Hautes-Alpes.

« Quoi, Briançon ? On y va pour faire quoi ? Etudier des cailloux ? » Voilà ce à qu'ont pu entendre les professeurs de S.V.T. à l'annonce du traditionnel stage de géologie des élèves de Première S de l'institution.
 Après douze éprouvantes heures de bus, le groupe haguenovien arrive au Cippa, Centre international de préparation physique en altitude, qui l'accueillera pendant trois jours.
 Le lendemain, accompagnés des guides du centre briançonnais de géologie alpine, les élèves sont partis, chaussures de marche aux pieds et sacs sur le dos, pour une première sortie sur le terrain. Le groupe se rend sur les bords de la Durance afin de redécouvrir les différents outils du géologue.
 Afin de mettre en pratique ces outils, ils montent à la mine de Combarine, ancienne mine de charbon afin d'y reconstituer le paysage de la région au carbonifère, il y a plus de 300 millions d'années.
 Tout le monde se captive petit à petit par l'étude des roches. L'intérêt apparu le premier jour n'a fait que s'amplifier au fil des sorties. Les géologues en herbe partent, les jours suivants, à la recherche des traces d'un ancien océan ayant précédé la formation de l'actuelle chaîne alpine. Un seul objectif : « faire parler les roches ».
 Collecte d'informations, hypothèses, interprétations rythment les journées. Plus qu'un simple stage scolaire, c'est une véritable enquête que le groupe mène, pas à pas.
 C'est ainsi que ces trois jours de travail sur le terrain ont bel et bien permis d'arriver à la conclusion suivante : il y a plusieurs dizaines de millions d'années, un océan a bel et bien précédé la formation de la chaîne alpine.
 A l'heure du départ, c'est finalement la nostalgie qui gagne les élèves. Même si les coups de soleil et les ampoules n'ont épargné personne ou presque, chacun repartirait sans hésiter pour continuer cette aventure. La montagne ne nous a pas encore livré tous ses secrets...

Partager cet article

Repost 0
Published by M. PETER - dans Stage 2011
commenter cet article

commentaires